AFASEC

L’AFASEC a pour mission d’accompagner le développement du secteur des courses hippiques avec la formation, l’accompagnement, et le conseil.

L'AFASEC et ses missions

L’AFASEC et ses missions

L’AFASEC (Association de Formation et d’Action Sociale des Écuries de Courses) existe depuis 1988 pour accompagner le développement du secteur des courses hippiques.
Trois missions lui sont confiées par l’institution des courses : la formation, l’accompagnement et le conseil. L’institution est composée de France Galop et la Société d’encouragement à l’élevage du Cheval Français.

4

L’École des Courses Hippiques

Pour les passionnés de chevaux, l’Ecole des Courses Hippiques AFASEC assure des formations en alternance ou en apprentissage aux métiers du cheval de course pour tous. Les apprenants sont accueillis sur 5 campus en France et reçoivent les compétences nécessaires pour exercer dans une écurie de chevaux de courses, au galop et au trot, avec à la clé, un emploi garanti. L’École des Courses Hippiques AFASEC proposent des formations autour du cheval de la 4ème au Bac Pro CGEH en passant par le BTS et les formations pour adultes.

Accompagnement des salariés des écuries de courses

LE SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS DES ÉCURIES DE COURSES

L’AFASEC propose un accompagnement de proximité aux salariés des écuries de courses. Grâce à son réseau d’assistantes sociales et de conseillères en économie sociale et familiale il répond présent dans les meilleurs délais. Implanté au plus proche des grands centres d’entraînement le service d’accompagnement a plusieurs missions. Il aide les salariés des écuries de courses dans leurs démarches du quotidien : logement, allocations, emploi, familles, santé et prévoyance.

282 collaborateurs
répartis sur 15 sites en France

7 résidences
des courses hippiques

1 entreprise adaptée EPONA

1 service d’accompagnement au service des 4000 salariés et des 620 élèves

84/100 pour 2020

Index égalité pro hommes/femmes

Les partenaires de l’AFASEC

FEDE
PMU
LETROT
FG
equidia
gthp
AG2R
  • écart de rémunération : 39/40
  • écart d’augmentations individuelles : 35/35
  • augmentation de salaire lors du retour de congé maternité : 0/15
  • indicateur des dix plus hautes rémunérations : 10/10